Sur internet, le contenu est roi !

Sep 27, 2020

COCLICO : Philippe Ledent, vous êtes vice-président de l’UCM. Vous expliquiez récemment qu’en province de Luxembourg, 70% des entrepreneurs n’ont pas de site internet. Quels sont les secteurs les plus actifs dans ce domaine ? Et les moins actifs ?

Philippe LEDENT : Ce pourcentage s’améliore un peu, et tant mieux. Mais nous avons un pourcentage élevé d’indépendants plus âgés actifs dans le domaine du commerce de détail qui représente environ 30 % des activités. A cela s’ajoutent 23 % des agriculteurs dont une infime minorité, les plus jeunes, qui développent une activité de transformation au départ de la ferme et qui profitent maintenant d’un site internet relié aux réseaux sociaux. Parmi les autres activités, dans le secteur HORECA, assez peu de cafés disposent d’un site web, contrairement aux restaurants. Dans les autres domaines, une majorité dispose d’un site web : construction, artisanat, service aux entreprises,…

Les plus jeunes disposent en général d’un site et de réseaux sociaux dont principalement Facebook. D’autres, moins jeunes, n’ont qu’une page Facebook, parfois mais pas toujours professionnelle. D’où la confusion du profil privé qui met en évidence la vie personnelle et celle de l’activité ! Très dangereux et très peu crédible. D’autres enfin, parmi les plus âgés, ne disposent ni de site, ni de page Facebook parfois !

« Un site est un investissement, pas une dépense »

COCLICO : Qu’est-ce qui freine les dirigeants de nos PME : le coût ? le manque de conviction par rapport au web ? la difficulté de s’y mettre ?

Philippe LEDENT : Il y a souvent un écart entre les jeunes et les beaucoup moins jeunes… Avoir un site internet est aujourd’hui un investissement et non une dépense. Il permet d’améliorer la relation et le service client. S’il est également E-commerce il peut générer du chiffre d’affaires additionnel. De plus, au niveau comptable, le site internet peut s’amortir sur une durée de 3 à 5 ans.

Avec l’avènement des réseaux sociaux, il est facile de se constituer à côté du site qui est donc indispensable, une communauté avec prospects, clients ou bien followers. Ils peuvent devenir « fans » des produits ou services. En capitalisant sur ces plateformes souvent gratuites ou presque, cela permet d’augmenter la notoriété et le chiffre d’affaires. Enfin, une des clés est de publier régulièrement du contenu à haute valeur ajoutée (articles de blog, vidéos, tutoriels etc.). Sans oublier qu’un site et les réseaux sont disponibles 24h/24 et 7 jours sur 7… Un dernier atout de taille !

COCLICO : Le web est à la fois local et mondial. Quel profit nos PME peuvent-elles en retirer ?

Philippe LEDENT : Je retiendrai quelques points clés. Un site permet de gagner en notoriété et en visibilité. Plus de 90% de la population en Belgique est sur internet il est donc fort probable que les clients y soient aussi. Ils y recherchent tout et n’importe quoi. Quels sont vos services ? Vos produits ? Quels sont les avis des clients ? Avant de se décider ils recherchent, fouinent et se renseignent sur internet. Créer un Google My Business et le mettre régulièrement à jour avec photos, nouvelle vitrine, nouveaux produits,…, doit être parallèle au site web.

Une fois le site créé, il est indispensable de communiquer sur la présence en ligne en exploitant les réseaux sociaux comme Facebook, Twitter et Instagram pour ne citer qu’eux. Ces outils permettent de faire connaitre le site internet ! Faire interagir clients et prospects avec l’entreprise permet d’humaniser la stratégie marketing et de récolter de l’information précieuse sur leur attente et aspiration.

« Les gens raffolent des conseils et
tutoriels »

Les programmes de publicités payantes comme Google Ads ou bien Facebook Publicité  coûtent moins cher que la publicité traditionnelle… Pour un budget de 50 €, il est possible de réussir certaines campagnes en fonction des objectifs fixés.

Enfin, il est indispensable d’alimenter régulièrement le site en contenu ! Toute entreprise évolue chaque jour, avec une offre différente. Le site internet se doit d’être mis à jour régulièrement. Ne serait-ce que pour communiquer sur les nouveautés, actualités, évolution du marché, etc. Ensuite, il faut diffuser cette information sur les différentes plateformes existantes, réseaux sociaux, blog et base de données de prospects/clients.

Sur internet et particulièrement avec l’avènement du SEO (Référencement naturel), le contenu est roi ! Plus vous écrivez sur un sujet particulier, plus vous avez de chance de remonter dans l’algorithme de Google et des autres moteurs de recherches. Il ne faut donc pas hésiter à se positionner en tant qu’expert. Les gens raffolent des conseils, tutoriels, démonstrations en direct de produits/services.

D’autres articles

Votre boutique en ligne en 48 heures

Votre boutique en ligne en 48 heures

Vos clients commanderont vos produits depuis leur PC ou leur smartphone Que votre commerce doive fermer complètement ou qu’il puisse continuer pendant ce nouveau confinement, une Boutique en ligne permet de garder le contact avec l’ensemble de vos clients et aussi...

lire plus
Un site et Facebook pour booster Richard & Fils

Un site et Facebook pour booster Richard & Fils

Un jeune installateur en chauffage de Beauraing confie sa communication digitale à notre agence. Objectif : séduire de nouveaux clients, fédérer une communauté fidèle et faire connaître la récente activité de grossiste de l’entrepreneur. Jean-Philippe Richard est un...

lire plus
Une page Facebook est complémentaire au site

Une page Facebook est complémentaire au site

Une page Facebook pro bien gérée est le complément idéal d'un site internet complet et bien référencé. COCLICO.be s'occupe depuis plusieurs années de la page Facebook La Magie du Pain et Comme avant. Deux boulangeries, un père et un fils complémentaires. Une belle...

lire plus